Dans cet article, on va aborder ensemble un point essentiel pour réussir en Bourse, il s’agit de la gestion des émotions. Lorsque vous ouvrez une position sur les marchés, le stress commence à monter en vous, car dans votre tête vous n’avez qu’un seul objectif : gagner de l’argent.

Chacun réagit différemment dans ce cas de figure, mais parfois, cela peut être dévastateur pour votre capital, à tel point de perdre tous ses moyens. On va donc vous partager quelques techniques pour mieux vous connaître et apprendre à maîtriser vos émotions.

Les émotions peuvent détruire votre portefeuille boursier

Apprendre à se connaître pour mieux réussir est l’une des étapes cruciales à ne pas négliger lorsque l’on investit en Bourse. Effectivement, on peut avoir la meilleure stratégie d’investissement, celle-ci ne le sera vraiment que si vous arrivez à contrôler vos émotions. Nous allons donc voir ensemble qu’elles erreurs courantes vous êtes susceptibles de rencontrer lorsque vous investissez sur les marchés financiers.

Grâce à la rédaction de son mémoire de recherche sur l’impact de la psychologie en bourse, Alexandre a pu découvrir que de nombreux paramètres viennent perturber nos prises de décisions lorsque nous cliquons sur la souris de l’ordinateur pour entrer sur les marchés.

Le corps humain est confronté à des biais psychologiques qui nous amènent à l’erreur. En quelques mots, un biais est un raccourci qui provoque des erreurs de perception ou de décision sans que l’on s’en aperçoive. Nous pourrions donc les comparer à une forme d’illusion d’optique mentale.

Ces biais psychologiques nous conduisent donc à des décisions qui ne peuvent être qualifiées de rationnelles, car elles ne s’appuient pas sur une information valide. Ces effets de distorsion auront donc des conséquences négatives sur le succès ou l’échec de nos décisions.

Nous exprimons tous des émotions et celles-ci s’en trouvent décuplées sur les marchés. On peut faire l’erreur d’être en excès de confiance. Imaginez que vous enchainez les positions gagnantes depuis quelques jours, vous êtes donc dans une bulle de confiance totale et selon vous, rien ne pourra vous arriver. L’erreur la plus courante dans ce cas de figure est d’augmenter son exposition, c’est-à-dire la somme investie dans chaque position. En augmentant votre exposition, vous risquez un pourcentage plus important de votre capital et par conséquent, vous risquez l’autodestruction en quelques clics si celle-ci n’est pas maitrisée.

Dans une atmosphère gagnante, vous serez également confrontés à l’euphorie et la cupidité. Certes investir en Bourse vous permet de gagner de l’argent, mais le gain est avant tout le résultat d’une discipline de fer. Si vous vous précipitez ou que vous agissez impulsivement, vous serez automatiquement sanctionné par le marché.

En bourse, on utilise souvent le proverbe suivant : « laissez courir vos gains et coupez vos pertes rapidement ». Grâce à son mémoire de recherche, Alexandre a également appris que l’être humain préfère un gain fixe plutôt qu’un gain aléatoire. Ne soyez pas trop avare, laissez votre stratégie se dérouler jusqu’au bout et ne coupez pas vos gains trop rapidement. Quand il a débuté il avait tendance à couper ses gains trop rapidement alors que sa stratégie lui aurait donné largement raison jusqu’à même dépasser mon objectif.

Dans le cas où vous enchainez les positions négatives, la pression des émotions se faire ressentir. La peur et le stress peuvent vite apparaître pour laisser place à la paralysie. N’ayez pas peur d’ouvrir une position. Si votre analyse est correcte et que le trade aurait été gagnant, vous seriez alors frustré d’avoir manqué cette belle opportunité. Sachez que ce cas de figure lui est arrivé lorsqu’il est passé de son compte de démonstration à son compte réel. Il hésitait à cliquer sur le bouton et pourtant sa stratégie était rentable. Son système enchainait les points pendant qu’il grattait peu à peu son capital jusqu’à réagir.

Boostez vos gains avec ces 3 techniques

L’impact des émotions nous perturbe tous en situation d’investissement sur les marchés boursiers, et pour vous prémunir de ces erreurs courantes, on va vous révéler quelques techniques simples que vous pourrez mettre en place dès aujourd’hui.

Bannir l’impulsivité

Si vous êtes débutant, vous devez être tenté d’ouvrir des positions à tout bout de champ et dans tous les sens, car vous pensez que cela paiera bien à un moment donné. Vous êtes donc confronté à l’impulsivité. Pour éviter de vous retrouver avec un capital totalement vidé, on vous conseille d’adopter une véritable routine en trading. Même si le mot routine peut vous paraître négatif, comme c’est souvent le cas dans notre vie de tous les jours. Sachez qu’en trading, la routine est notre meilleur ami. En adoptant une routine, vous créerez alors des automatismes qui participeront à votre succès en Bourse.

Pour adopter une routine, vous pouvez noter à l’écrit toutes les étapes que vous devez respecter avant d’ouvrir une position. Par exemple, j’arrive devant mon graphique :

1• j’analyse la tendance de fond
2• je repère les supports et résistances clés,
3• … et voir si toutes les conditions de ma stratégie de trading sont respectées avant d’entrer en position.

Rester concentrer

Le deuxième facteur important en trading est la concentration. En fonction de votre environnement de travail, vous serez souvent confronté à du bruit, à la fatigue et à d’autres éléments perturbateurs. Pour mettre toutes les chances de votre côté, on vous conseille d’être dans un endroit calme et où vous vous sentez à l’aise lorsque vous êtes dans une session de trading.

Après avoir parfois réalisé des sessions de trading de 7-8 heures, Alexandre peut vous dire qu’il en ressortait lessivé et perdait parfois dans les 2 dernières heures tout ce que il avait gagné au début. Avec le temps, Alexandre a appris à réduire cette durée jusqu’à la plafonner à 3 heures maximum. Le trading demande une telle concentration que votre cerveau ne pourra pas être concentré plus de 2-3 heures d’affilée.

Pour rester concentré, cela ne sert à rien de s’occuper de dizaines d’actifs différents. Sachez que chaque actif réagit différemment et pour éviter de vous éparpiller, on vous conseille de ne sélectionner que 2-3 actifs maximum pour devenir un vrai spécialiste.

Être détendu et réduire le stress

Vous l’avez surement remarqué, le stress est prédominant lors des sessions de trading. Le stress vous pousse à faire des erreurs fatales pour votre capital. Si vous vous sentez stressé, on vous conseille dans un premier temps de recommencer votre analyse pour augmenter la confiance ou dans un cas plus extrême de rester en dehors des marchés si le stress est vraiment trop important. Il vaut mieux ne rien faire que de perdre de l’argent bêtement. Ne vous inquiétez pas, des opportunités, il y en a tous les jours !

Une bonne condition physique participe aussi à être bien dans sa tête. Si vous êtes sportif, vous arriverez alors à évacuer plus facilement tout le stress accumulé pour repartir sur de bonnes bases lors de la prochaine session. Si vous n’êtes pas sportif, essayez de trouver une activité qui puisse vous faire évacuer le stress. Alexandre lui, à part le sport, il fait beaucoup de piano et de guitare pour être plus détendu.

Conclusion

Si vous sentez que quelque chose ne va pas dans votre trading comme enchainer à répétition des positions négatives, c’est peut-être que vous êtes victime d’un biais psychologique et il sera alors temps de réagir rapidement. Ces conseils sont simples à mettre en place et très efficaces pour ma part. En apprenant à mieux vous connaître, votre trading s’en trouvera amélioré et vous réduirez ainsi les pertes. Ne prenez pas à la légère la gestion des émotions dans votre trading, car c’est l’un des principaux leviers pour réussir durablement en bourse.

moyenne de 4.8 pour 6 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au mental en trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains.