archegos marché financier crédit suisse

Les déboires d’Archegos Capital, fonds d’investissement américain, ont entraîné une certaine nervosité à la fin de la semaine précédente et au début de cette semaine. Bien que la situation n’ait pas eu d’impact majeur sur les marchés mondiaux, du moins pour le moment, elle a eu un impact massif sur certaines des banques avec lesquelles Archegos était en relation. Credit Suisse (CSGN.CH), banque zurichoise, serait l’une des banques les plus durement touchées avec Nomura, holding financière japonaise.


Défaut d’Archegos

Jusqu’à récemment, Archegos Capital était un fonds d’investissement américain relativement méconnu. Cependant, tout a changé lorsque des blocs d’actions liés au fonds ont été vendus la semaine dernière. Il s’est avéré qu’Archegos était massivement surendetté, certains médias affirment qu’il avait utilisé la même garantie pour obtenir des prêts auprès de sept banques différentes. Archegos a pris des positions importantes via des swaps et des contrats CFD et étant donné que le fonds n’a pas honoré ses appels de marge, les banques ont commencé à liquider les positions liées à la société. Plus de 30 milliards de dollars de transactions en bloc liées à cette opération ont été identifiées. Les actions de nombreuses entreprises médiatiques américaines et chinoises détenues par Archegos ont chuté davantage, accentuant la pression et exposant les banques à de nouvelles pertes. Dans la liste des actions concernées nous pouvons citer le géant chinois Baidu (BIDU.US) et Tencent Music (TME.US), le détaillant de rabais Vipshop (VIPS.US) et des valeurs américaines de médias telles que ViacomCBS (VIAC.US) et Discovery (DISCA.US).


Les pertes pour le Credit Suisse pourraient être considérables

Certaines banques comme JPMorgan, Morgan Stanley ou Deutsche Bank ont déclaré avoir réussi à vendre rapidement leurs positions liées à Archegos et les pertes qui en ont résulté ont été faibles voire inexistantes. Cependant, cela n’a pas été le cas pour toutes les banques. Credit Suisse et Nomura sont parmi les institutions les plus touchées et ont toutes deux averti d’un impact important sur leurs bénéfices. En ce qui concerne le Crédit Suisse, il n’existe pas de données fournies par l’entreprise sur l’ampleur des pertes, qui selon Bloomberg, pourraient se chiffrer en milliards, tandis que les analystes de JPMorgan ont déclaré qu’ils ne seraient pas surpris si Credit Suisse enregistrait des pertes de 3 à 4 milliards de dollars liées à Archegos. Pour replacer ces chiffres dans leur contexte, Credit Suisse prévoyait un bénéfice net d’environ 3,44 milliards de dollars en 2019 et 2,85 milliards de dollars en 2020.


investissement banque archegos credit suisse

Les pertes liées à Archegos Capital pourraient s’avérer plus élevées que le bénéfice annuel de la banque. Notez que ce ne sont pas les seules pertes auxquelles la Banque doit faire face en raison de mauvais contrôles des risques. Cependant, les pertes liées à Greensill Capital devraient être moins importantes que celles liées à Archegos. Source : Bloomberg, XTB


Un nouvel échec de la gestion des risques, des actionnaires mécontents

Les banques commettent parfois des erreurs coûteuses. Le cas récent de Citigroup en est un parfait exemple : la banque américaine a envoyé par erreur la valeur totale d’un prêt aux créanciers d’une petite entreprise américaine au lieu des intérêts. En conséquence, la banque a perdu environ 900 millions de dollars. Cependant, dans ce cas, il s’agissait clairement d’une erreur non intentionnelle. Les pertes liées à Archegos pour le Credit Suisse sont de nature différentes, car elles résultent d’une mauvaise gestion des risques. 

Cependant, les pertes liées à Archegos Capital ne sont pas les seules preuves des mauvaises pratiques de gestion des risques au Credit Suisse. La société a prévenu que ses bénéfices seront également affectés de manière significative par l’effondrement de Greensill Capital à la mi-mars 2021. La perte de Greensill Capital s’explique par les mauvaises pratiques de diligence du Credit Suisse, qui n’a pas vérifié que les politiques d’investissement qu’il détenait couvraient l’exposition à Greensill et l’a poussé à fermer des fonds rassemblant près de 10 milliards de dollars de financement et à amorcer une réorganisation de gestion d’actifs.

Comme les deux événements se sont produits dans un court laps de temps et qu’ils auront tous deux un impact négatif important sur les bénéfices, il n’est pas surprenant que certains actionnaires se soient inquiétés. Ainsi le Crédit Suisse pourrait être forcé de suspendre les dividendes et les rachats d’actions, quand de leurs côtés les actionnaires sont appelés à voter contre la rémunération des principaux dirigeants. Harris Associates, l’un des principaux actionnaires de Credit Suisse, a déclaré qu’il s’attendait à des changements aux postes de direction dans le contexte de l’échec du dispositif de contrôle des risques et, en l’absence de changements, il pourrait être amené à vendre ses parts. Pour l’heure, la banque prévoit de consacrer 1 milliards de francs suisses de rachat de ses propres actions pour l’année 2021.


Point technique

L’ampleur des pertes reste une question clé car elle déterminera l’impact sur les ratios de capital de Credit Suisse. Comme la rumeur veut que les pertes se chiffrent en milliards, elles pourraient être importantes et nécessiter une recapitalisation de la banque. La dilution des participations des actionnaires existants qui en résulterait pourrait exercer une pression sur le cours de l’action. La pression pourrait également s’accentuer si la banque n’annonce pas de changements majeurs dans sa gestion des risques, car certains investisseurs institutionnels pourraient décider de se détourner du titre.


cours action credit suisse

Credit Suisse (CSGN.CH) en données journalières. Source: xStation5


Le cours de l’action a plongé d’environ 20 % cette semaine après que l’affaire Archegos ait vu le jour. Cependant, la baisse a été stoppée au niveau du retracement de 50 % de la reprise post-pandémie qui coïncide avec l’oblique haussière reliant les creux. Le titre tente de se redresser aujourd’hui, et si cette reprise se poursuit, la zone de résistance à court terme à surveiller se situe entre 10,60 et le retracement de 38,2 % de Fibonacci. La moyenne mobile à 200 sessions (ligne jaune) se trouve  légèrement au-dessus. D’autre part, si le mouvement de baisse reprend et que le titre casse sa ligne de tendance haussière, la baisse pourrait s’accentuer en direction du retracement de 61,8 % de Fibonacci dans la zone de 9,00.

Retrouvez l’action CREDIT SUISSE parmi un choix de plus de 2000 actions sur Compte-Titres Ordinaire avec 0% de commissions. Consulter l’offre 0% de commissions.

Si vous souhaitez augmenter vos revenus grâce aux marchés financiers, découvrez notre Nouvelle Formation Trading 100% gratuite pour démarrer et réussir.

XTB vous propose d’investir sur le CFD Bitcoin et plus de 20 autres cryptomonnaies : voir l’offre.

Réda Aboutika, Chef analyste XTB France. 

moyenne de 4.8 pour 4 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains.