En trading, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas et les jours fériés font aussi partie du monde de la bourse. Comme les autres sociétés, les principaux marchés boursiers des États-Unis ne sont ouverts aux négociations que durant les jours ouvrables classiques. Du lundi au vendredi, sauf jours fériés. Ces journées particulières pour les traders européens sont à anticiper. En effet, lorsque la Bourse de New York et le Nasdaq sont fermés, il y a des conséquences qui se répercutent dans le monde entier. Les indices bougent notamment de manière différente, les volumes sont faibles et la volatilité se réduit. Ce sont des journées difficiles à trader en Europe. Alors comment gérer lorsque des jours sont fériés aux USA ? On vous explique tout dans cet article !

Le calendrier des jours fériés en Bourse aux USA

En ce qui concerne les jours fériés, la Bourse de New York, de Chicago et le Nasdaq ont des calendriers très similaires à ceux du gouvernement fédéral, à quelques exceptions près. Par conséquent, ces bourses sont fermées les jours fériés suivants : jour de l’An, journée de Martin Luther King, jour du Président (anniversaire de George Washington), Vendredi Saint (Good Friday), Memorial Day, jour de l’indépendance, fête du travail (Labor day, jour de Thanksgiving, jour de Noël.

À l’exception de la Journée des Anciens Combattants, du Columbus Day et du Vendredi Saint, les échanges entre la Bourse de New York et le Nasdaq suivent le calendrier des congés du gouvernement fédéral. La Bourse de New York et le Nasdaq sont donc ouverts le Jour des Anciens Combattants et lors du Columbus Day. En revanche, les deux sont fermés le Vendredi Saint. De plus, la Bourse de New York et le Nasdaq ferment plus tôt la veille du jour de l’Indépendance, le lendemain du jour de Thanksgiving et le jour de Noël.

Sachez également que les bourses des marchés obligataires suivent de plus près le calendrier des jours fériés du gouvernement fédéral. Notamment en ce qui concerne la Journée des Anciens Combattants et le Colombus Day. Soyez donc vigilant à l’approche de ces neuf jours fériés.
Conséquences sur les marchés boursiers

Les jours fériés aux États-Unis ont des conséquences sur les marchés boursiers mondiaux. En effet, les investisseurs et les traders ayant des positions dans des actions américaines et étrangères doivent garder à l’esprit un fait important. Premièrement, tous les pays n’ont pas les mêmes jours fériés. Deuxièmement, les bourses étrangères continuent à commercer les jours où les marchés américains ferment et inversement.

Par exemple, le jour de Thanksgiving au Canada n’est pas le même que celui des États-Unis. Ils ont lieu respectivement le deuxième lundi d’octobre et le quatrième jeudi de novembre. De ce fait, toutes les actions canadiennes inscrites à la côte de la Bourse de Toronto ne seront pas négociées sur le marché canadien. Mais elle continuent de l’être lors du Thanksgiving américain.

De plus, si un jour férié tombe un week-end, les bourses ferment le vendredi ou le lundi avant ou après. De ce fait, les traders doivent vraiment anticiper ce genre d’évènements. Il existe des tendances en bourse pour les jours fériés, avant et après. Si on prend le S&P 500, il a tendance à enregistrer une perte le dernier jour de bourse de l’année. Donc juste avant le jour du Nouvel An qui est férié.

Les jours fériés peuvent être dangereux pour les traders. En effet, s’ils prennent une position et que les tendances de la journée ne sont pas au beau fixe, ils ne pourront pas rectifier le tir.

Les petits détails à connaître

La saisonnalité peut parfois jouer un rôle dans une stratégie de trading. Certains jours fériés offrent des périodes de baisse des volumes d’échanges sur les marchés américains. De nombreux investisseurs et négociants sont occupés par leurs vacances et leurs projets familiaux. De plus, peu de nouvelles sur les affaires  juste avant les vacances.

Ensuite, Le S&P 500 a tendance à se négocier à perte le dernier jour de bourse de l’année (comme vu précédemment). Mais il a aussi tendance à réaliser un gain le premier jour de la nouvelle année. Les jours de négociation avant et après le 1er janvier peuvent être affectés par la récupération des gains / pertes d’impôts et le rééquilibrage du portefeuille

Enfin, le schéma est parfois inversé, avec des gains la veille du jour férié et un déclin le lendemain. Il y a généralement un gain le jeudi précédant le Vendredi Saint et une perte le jour d’ouverture qui suit. De plus, la journée du Président a tendance à connaître des pertes les deux jours le jour d’avant et celui d’après. En revanche, Noël et Thanksgiving connaissent généralement des gains avant et après.

Les autres marchés financiers américains à prendre en compte

Les fermetures sur les marchés obligataires américains sont moins strictes. Elles ont tendance à suivre les recommandations de la SIFMA ( Securities Industries and Financial Markets Association). Celles-ci sont toutefois similaires à celles des bourses d’actions mentionnées plus haut. Bien que Columbus Day et la Journée des Anciens Combattants fassent partie des recommandations de SIFMA. Par conséquent, les marchés obligataires américains sont donc fermés ces jours-là.

Un autre marché suivi par de nombreux investisseurs est le Chicago Board Options Exchange (CBOE). Ce dernier suit les jours fériés de la Bourse de New York et du Nasdaq. Comme de nombreux employeurs, la Bourse de Chicago accorde un jour de congé supplémentaire en semaine si un jour férié tombe un weekend. Si un jour férié tombe le samedi, la Bourse de Chicago ferme le vendredi. En revanche, si cela tombe un dimanche, les marchés de Chicago sont fermés le lundi.

Les séances de négociation ont également tendance à se terminer tôt la veille des vacances. Il faut donc être très vigilant sur les horaires, pour ne pas se faire surprendre. L’idéal étant que vous teniez un agenda avec tous les jours fériés des différentes bourses mondiales. Ainsi que leurs horaires ces jours là. Ainsi, vous pourrez anticiper vos trades et ne pas vous retrouver bloqué au dernier moment.

Pour conclure, jours fériés en Bourse aux USA : on fait quoi ?

Un trader doit toujours prendre en compte les informations importantes concernant les marchés financiers. Que ce soit les tendances de la journée ou les jours fériés, il faut absolument en tenir compte pour réaliser des trades à succès. Lors des jours fériés aux États-Unis, mieux vaut effectuer le moins d’échanges possibles. Comme on l’a vu, lorsque les marchés américains sont fermés, les marchés européens s’effondrent. Alors lors de ces journées « spéciales », mieux vaut être prudent et bien anticiper ses prises de positions. Ainsi, vous éviterez des pertes que vous ne pourrez pas gérer, contrôler et rattraper.

moyenne de 4.8 pour 5 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains..