Les métaux précieux ont brillé en 2020 et beaucoup s’accordent à dire que cette tendance devrait se maintenir en 2021, avec à la clé, de probables nouveaux records historiques pour le métal jaune. Cependant, certains métaux précieux à caractère industriel pourraient surperformer le métal jaune qui a une demande industrielle relativement faible, c’est le cas notamment du platine, très utilisé dans le secteur automobile. Pourquoi privilégier les métaux précieux à caractère industriel plutôt que la valeur refuge par excellence ?

 

Différences et similitudes entre l’or et le platine :
Dans le contexte actuel, où les Banques Centrales se montrent ultra-accommodantes et les obligations ne permettent plus de rééquilibrer un portefeuille, le métal jaune pourrait apparaître comme un investissement optimal et jouer à la perfection son rôle de valeur refuge. Cependant, privilégier d’autres métaux précieux à caractère industriel pourrait s’avérer plus judicieux, dans un contexte où l’or se trouve déjà aux portes de son record historique.
Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que plus de 50% du platine est utilisé à des fins industrielles, ce qui explique le comportement différent de ses cours face à ceux du métal jaune. De plus, une différence importante se situe du côté de l’offre, de par la rareté du platine par rapport à l’or. En effet, la production annuelle de platine est environ 10 fois inférieure à celle de l’or.
Hormis ces différences majeures, tous deux sont portés par la faiblesse du billet vert, et se positionner sur les métaux précieux est également un pari sur la poursuite de la baisse du dollar américain. Le biais haussier sur ces métaux précieux semble également garanti par la crainte de la hausse de l’inflation étant donné la politique des Banquiers Centraux.

 

Le platine prêt à surperformer l’or en 2021
Au vu de ces éléments, il apparaît assez intuitif que les cours du platine pourraient très prochainement surperformer ceux de l’or, notamment suite au retour de la demande industrielle. Une hypothèse qui semble se confirmer par le ratio or / platine, en hausse depuis de nombreuses années et qui a atteint des niveaux extrêmes suite à la crise du coronavirus. Actuellement à 1,75 ce ratio pourrait se replier vers ses niveaux de début 2020, aux alentours de 1,5 suite notamment au retour de cette demande industrielle tant attendue, mais également de la demande d’investissement.

Le ratio or / platine a atteint des valeurs extrêmes suite à la crise du coronavirus, au-dessus des 2,25 pour une moyenne historique se situant autour de 1. Ainsi, une poursuite de la reprise économique permettrait au platine de surperformer l’or. Source : gold.co.uk

 

La demande de platine sera déterminante
La demande de platine est destinée à divers utilisations, mais la plus grande partie de cette demande provient du secteur automobile, pour les convertisseurs catalytiques, permettant la réduction des émissions toxiques des moteurs à combustion. Ainsi, après avoir été pénalisés par le scandale du “dieselgate”, les cours du platine pourraient continuer de profiter pleinement de la hausse des standards d’émission pour le secteur automobile, notamment grâce à de grandes économies telles que la Chine ou l’Inde qui mettent à jour leur réglementation. De plus, l’essor des véhicules électriques devrait également stimuler la demande de platine étant donné son utilisation dans la fabrication des piles à combustible à hydrogène. En effet, le mélange de l’hydrogène à l’oxygène permet de créer l’électricité de ces véhicules. Une poursuite de la hausse de la demande en provenance de l’industrie du verre est également attendue. De par son point de fusion élevé et de sa forte résistance aux corrosions, le platine est utilisé pour la manipulation de substances à haute température telles que le verre. Enfin, la demande pour le secteur de la Chimie devrait également reprendre sa croissance au courant de l’année 2021. Finalement, seule la faible demande des ETF pour le platine physique pourrait ralentir une hausse des cours qui semble à priori inévitable. Si les ETF retrouvent leur intérêt pour ce métal précieux à caractère industriel, principalement produit en Afrique du Sud, la demande pourrait devenir nettement supérieure à l’offre et aboutir à une forte hausse des cours.

Les secteurs de l’automobile, du verre et de la chimie devraient intensifier leur demande de platine en 2021. Un retour de l’intérêt des ETF pour le platine physique pourrait aboutir à une offre nettement inférieure à la demande et donc une réduction des stocks disponibles. Source : Platinum Investment

 

Premier signal haussier pour le platine :
Le début d’année 2021 a vu une nette hausse des cours du platine, avec pour cibles des niveaux qui n’ont pas été revisités depuis l’année 2016. Cet élan haussier a permis de s’affranchir d’une résistance majeure après plusieurs tests échoués au cours des quatres dernières années. Ainsi, si les cours parviennent à se maintenir au-dessus de la zone comprise entre 1030$ et 1050$, une nouvelle impulsion haussière en direction de la prochaine résistance à 1190$ pourrait sérieusement être envisagée.

Un début d’année prometteur pour le platine (PLATINUM) qui parvient enfin à se hisser au-dessus des 1050$, avec pour prochaine cible les 1190$. Cours du platine en données hebdomadaires (W1). Source : xStation5

 

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la faiblesse du dollar américain est une des causes de la hausse des métaux précieux. Ainsi, une poursuite de la chute du billet vert permettrait à ces métaux de reprendre leur rallye haussier, et un regain d’intérêt des ETF dans le platine physique permettrait aux cours de superformer le métal jaune, pour qui l’année 2020 n’a pas été aussi favorable que pour l’or.

Superposition des cours du platine (PLATINUM), de l’or (GOLD) et du dollar américain (USDIDX) en données mensuelles (MN). Si le dollar américain venait à poursuivre son repli sous les creux du début d’année 2018, la baisse pourrait s’approfondir et soutenir davantage la hausse des métaux précieux. Source : xStation5

 

Les sommets des cours du platine ont été atteints en 2008, lors du pic de la hausse du secteur automobile. L’or quant à lui a marqué un nouveau sommet au courant de l’été 2020, si bien que le platine, sous-évalué, pourrait surperformer et reprendre la main au cours des prochains mois. Un tel scénario dépend bien entendu de l’évolution de la crise sanitaire, et la surperformance du platine sera conditionnée à la reprise de la croissance industrielle, la faiblesse du dollar américain et le déséquilibre entre offre et demande.

Si vous souhaitez augmenter vos revenus grâce aux marchés financiers, découvrez notre Nouvelle Formation Trading 100% gratuite pour démarrer et réussir.

Retrouvez le platine et plus de 20 autres matières premières sur la plateforme xStation aux côtés de plus de 2000 actions et 200 ETF avec 0% de commissions. Consulter l’offre 0% de commissions.

Auteur : Réda Aboutika, Chef Analyste, XTB France

moyenne de 5 pour 3 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains.