10 erreurs à ne SURTOUT PAS reproduire en TRADING !

Transcription 

Le trading est un univers et une discipline qui fascine des millions de personnes dans le monde entier. Nombreux sont ceux qui chaque jour décident de se lancer dans les transactions et investissements numériques, en quête d’adrénaline et d’enrichissement. Mais attention, trader lorsque l’on est débutant n’est pas sans risques. Beaucoup se brûlent les ailes en voulant brûler les étapes. Et pour cause, les erreurs pour les traders débutants sont nombreuses et méconnues. Après les fantasmes, il faut être prêt à faire face à la réalité de cette discipline. Découvrez dans ce nouvel épisode du TOP ALTI, les 10 erreurs de trading les plus fréquentes. C’est parti !

10. Trader trop longtemps en virtuel

Beaucoup commencent à trader sur un compte démo pour comprendre, analyser les graphiques, mettre en place un plan de trading et apprendre à le respecter sans risques. C’est évidemment une bonne idée. Mais l’erreur que trop de débutants font est d’y rester trop longtemps. Car être rentable pendant trois ans en démo ne vous assure en rien de l’être en situation réelle. La réalité est que 80 % de vos résultats en trading sont dus à votre psychologie, votre état d’esprit. Dans le contexte d’une démo ou d’une simulation vous n’avez pas ce problème, car ce n’est pas votre argent. Vous pouvez laisser courir vos gains et vos pertes sans être affecté émotionnellement.
Quand vous tradez réellement, c’est totalement différent. Vous investissez votre propre argent. Si vous moyennez une position perdante et que le marché ne veut pas vous donner raison, votre mental en sera grandement impacté. Vous aurez envie de vous refaire et ferez donc n’importe quoi. Comme vous l’imaginez, la suite peut être catastrophique. Voilà notre conseil : ne restez pas dans le confort d’un compte démo plus de 6 mois. Une fois en réel, il vous sera possible en fonction de certains courtiers de miser 0,10 le pip. Cela vous permettra de débuter sans laisser vos émotions prendre le dessus. En bref, confrontez-vous au réel avec prudence, patience et humilité.

L’état d’esprit et la mentalité sont à l’origine de notre prochain conseil…

9. Ne pas croire que le marché est contre vous

C’est le jeu qui veut ça. Il n’est pas rare de constater que lorsqu’un trader débutant perd, il accuse le marché : « Le marché est contre moi ce n’est pas possible » ou « Je n’ai vraiment pas de chance ». Mais là encore, toutes ses remarques sont dues à votre ‘EGO’ qui n’accepte pas le fait que vous avez pu vous tromper dans votre analyse ou mal gérer vos émotions.
Il faut que vous gardiez toujours à l’esprit que le marché a toujours raison. Si votre trade ne fonctionne pas, c’est essentiellement votre faute, même si ça peut sembler cruel. Si vous arrivez à passer le cap de cette première frustration et arrivez à vous remettre sans cesse en question, vous progresserez. Mais pour comprendre cet état d’esprit il n’y a pas de miracle il faut l’avoir vécu et l’analyser tous les jours. Chuter pour mieux se relever.

En ce sens, pour limiter les frustrations, ne visez pas trop vite, trop haut…

8. Trader à contre tendance

Trader à contre tendance, trop tôt, est le meilleur moyen de se brûler les ailes. Énormément de débutants le font : ils se battent alors contre le marché. Mais il faut que vous sachiez une chose : une tendance sur un actif a beaucoup plus de chances de perdurer que de se retourner.
Une tendance se prolonge X fois, mais ne se retourne qu’une seule fois, c’est prouvé statistiquement. Alors oui, trader les retournements est possible, mais il est nécessaire d’avoir assez d’expérience pour réaliser cette stratégie. Avoir de la bouteille est indispensable. En tant que débutant nous vous conseillons donc de ne trader qu’en tendance, car il est important de garder en tête que la plupart des investisseurs tradent dans le sens de la tendance et voient les mêmes choses au même moment.

Il existe d’ailleurs plusieurs règles stratégiques connues des traders qui vous aideront à débuter…

7. Le money management

Le Money Management, c’est savoir gérer son capital en lui appliquant une gestion du risque serré. Cet élément est le plus important en trading après la psychologie du trader et malheureusement il est bien souvent négligé par les débutants en quête d’adrénaline qui se concentrent plus sur les gains et l’analyse technique.
Vous devez voir votre capital de trading comme votre propre entreprise, que vous devez chouchouter tous les jours. Plus vous aurez un capital important et plus vous pourrez générer des gains importants. Vous devez savoir combien vous risquez sur une position et ne pas dépasser un certain pourcentage qui pourrait être dévastateur pour votre porte-monnaie. Le trader est aussi un fin gestionnaire.
Par exemple, vous pouvez vous fixer une perte journalière maximale, en euros ou en pips. Ce qui permet un contrôle total de vos pertes et d’éviter les surprises. Il peut être judicieux de se fixer une perte maximale deux fois supérieure à votre objectif journalier ce qui signifie qu’une journée perdante peut être rattrapée en deux ou trois jours. L’idée de ce Money Management est d’accepter une perte précise qui ne mettra pas en jeu votre capital.

Le conseil suivant joue lui aussi la carte de la stratégie et de la prudence…

6. Concentrez-vous sur quelques actifs et comprenez le marché

Être focus, c’est la clé. Dans n’importe quel métier, on excelle lorsque l’on connaît très bien son domaine d’activité. En Bourse c’est pareil. Il est important de se spécialiser sur un ou deux actifs. Beaucoup de traders débutants commencent sur les marchés avec 5, 6, 7 voire 10 actifs.
Étant donné que les plateformes de trading offrent la possibilité de trader de nombreux actifs ( par exemple des CFD sur action, des indices, des matières premières ou encore des paires de devises), il n’est pas rare que des traders débutants, qui découvrent tout, passent des opérations sur plusieurs actifs en même temps. Malheureusement, ils ne se rendent pas compte qu’ils changent de monde à chaque fois qu’ils changent d’indice. Car chaque marché, chaque indice, chaque devise à ses particularités et des risques parfois très différents. Se disperser, c’est augmenter les risques.

Investir dans l’orgueil en trading n’est pas non plus recommandé…

5. Ne pas accepter d’avoir tort, ne pas couper ses pertes

Les débutants doivent savoir ensuite qu’en trading il est impossible d’avoir raison à 100%, car nous ne maîtrisons pas le marché. Rien ne sert alors de s’obstiner, de refuser d’avoir tort, de repousser son STOP LOSS ou de ne pas en mettre. Il faut que vous acceptiez que votre scénario ne se réalisera peut-être pas.
L’importance dans le trading n’est pas d’avoir tort ou raison, mais de finir en positif. Accepter d’avoir tort c’est accepter ses pertes, vous ne devez en aucun cas repousser votre stop dans le sens inverse de votre position. Nous vous donnons un exemple : sur le Forex, 50% des trades sont positifs alors que 90% des traders sont perdants. Ce phénomène est dû à une gestion de risque défectueuse et au déni de pertes. La règle d’or en trading est : laisser courir vos gains et couper rapidement vos pertes.

Même si vous suivez ces premiers conseils à la lettre, vous n’êtes pas à l’abri d’échapper à cette autre erreur très répandue…

4. Faire de l’overtrading

C’est simple, 99,9% des traders passionnés vous diront qu’ils ont déjà fait de l’OVERTRADING. C’est connu, dans certains cas le trading peut vite se transformer en une drogue dure. Il peut être très dur d’arrêter une session de trading surtout quand celle-ci est perdante. Psychologiquement, vous avez une vision très négative de cette journée et c’est l’espoir qui prend le dessus, vous serez prêt à tout pour vous ‘’refaire’’, c’est ça l’overtrading.
Pour l’éviter, voici nos conseils :
– Fixez vous une plage horaire fixe. Tradez pendant 2 ou 3h, puis vous fermez impérativement votre plateforme.
– Fixez vous une perte journalière maximale. Si celle-ci est atteinte, fermez vos écrans.
– Si vous faites 3 trades gagnants de suite, vous entrez dans le « mode » espoir. Vous pensez alors que vous êtes en vaine ce qui n’existe pas dans le trading. Combattez cet excès de confiance.
– Si vous vous dites « Je vais me refaire », il est urgent d’arrêter votre session rapidement.

Mais alors quand on débute, comment savoir si ce que l’on fait est bien ? Attention au piège…

3. Dépendance aux analyses d’autres traders

On pourrait croire que c’est la bonne chose à faire au début. Oui et non. Beaucoup de traders débutants se trompent en suivant aveuglément les analyses d’autres traders. Il est de votre droit de vous en inspirer pour compléter la vôtre, mais n’oubliez pas que cette analyse doit être en accord avec votre plan de trading que nous évoquions précédemment.
Inutile de copier à l’identique un trader, car chaque trader a une stratégie qui lui est propre et qui sert SES intérêts. Vous devez trouver la vôtre, sinon vous ne progresserez jamais. Si vous êtes dépendants des signaux d’autres traders, vous ne saurez donc jamais réellement faire une analyse et vous n’établirez jamais vos propres signaux ce qui est dommage. De plus, il est impossible de reproduire les mêmes performances, c’est un mythe. Vous n’aurez pas connaissance du placement de son stop, de ses objectifs, de l’effet de levier utilisé, trop de paramètres sont à prendre en compte et ne vous sont pas accessibles. Faites-vous confiance.

Plusieurs de nos conseils précédents y font allusion. Et c’est l’un des éléments majeurs à prendre en compte lorsque l’on se lance dans le trading…

2. La psychologie du trader

La psychologie est le facteur principal à ne pas négliger, car c’est lui qui vous permet de tenir sur le long terme. La plupart des traders sont perdants sur le long terme en trading, car ils oublient que 80% de leurs résultats sont dus à la psychologie. Quand un trader ne prend pas en compte ce facteur, il finit par être débordé émotionnellement.
La seule excitation ne suffit plus et cède sous l’assaut de nos pulsions, de nos émotions et de la pression. En quelques minutes, heures, mois ou années les gains partent en fumée. La plupart des traders débutants veulent gagner de l’argent rapidement sur les marchés financiers, ce qui les pousse à sauter des étapes très importantes, comme se former correctement. Il ne faut pas chercher à gagner de l’argent, il faut suivre son plan de trading à la lettre et avoir un objectif journalier en pips et non en euros, car psychologiquement ça sera beaucoup plus dur. Le vrai travail d’un trader est donc de travailler sur sa psychologie. Être trader c’est une course de fond, pas un sprint.

Vous l’aurez donc compris, notre dernier conseil est de ne jamais naviguer à vue, de ne jamais céder à son instinct…

1. Ne pas avoir de stratégie de trading

La meilleure des options est donc d’établir une stratégie de trading. C’est une ligne de conduite pour savoir quand entrer en position, quand sortir, où placer votre stop et quels sont vos objectifs. Structurer votre trading pour ne pas laisser place à l’improvisation ou à l’intuition.
Imaginez une nouvelle économique juste après votre entrée en position, le marché quelquefois réagit de manière explosive. Parfois vous n’avez pas le temps de couper votre position manuellement que votre broker a déjà clôturé votre position. C’est ce qu’on appelle l’appel de marge. Il se matérialise sous la forme d’un « taux de perte » à ne pas dépasser et correspondant à un dépôt de garantie servant justement de compensation en cas de besoin. Sans plan de trading, vous laissez le champ libre à vos émotions et à votre irrationalité, c’est ce que la plupart des traders débutants font. Votre plan de trading est là pour vous guider et vous permettre de laisser vos émotions de côté pour trader comme un robot, la routine en trading doit être votre meilleur ami.

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains..

Suivez l'actualité bourse,
trading et crypto.

Les infos et conseils à ne pas manquer sur l'investissement et les marchés financiers, chaque semaine dans votre boîte mail.

Nos dernières actus trading