Le day trading consiste à acheter et vendre un instrument financier dans la même journée ou même plusieurs fois au cours d’une journée. Il faut savoir profiter de petits mouvements de prix pour créer une dynamique lucrative. Mais cela peut être un jeu dangereux pour les débutants ou ceux qui n’ont pas une stratégie bien pensée. Le Day trading n’est rentable que lorsque les traders le prennent au sérieux. Ce n’est pas un simple jeu. On ne peut pas faire du day trading comme on joue à la roulette. Il faut faire des recherches et bien connaitre les marchés financiers avant de se lancer. De plus, le day trading est un travail, pas un passetemps. Alors, traitez-le comme tel, soyez diligent, concentré, objectif et détachez-vous de vos émotions. Dans cet article, nous vous aidons à décrypter le day trading.

Qu’est-ce qui rend le day trading difficile ?

Le day trading demande beaucoup de pratique et de savoir-faire, et plusieurs facteurs peuvent rendre le processus difficile. Tout d’abord, sachez que vous affrontez des professionnels dont la carrière tourne autour du trading. Ces personnes ont accès aux meilleures technologies et connexions de l’industrie. Donc même en cas d’échec, elles sont conditionnées pour réussir à la fin. Ce sont des machines de guerre bien rodées. Et si vous foncez tête baissée sans réfléchir, cela signifie plus de profits pour eux.

N’oubliez pas que vous devrez aussi payer des impôts sur tout gain effectué. Donc, au final, ce que vous gagnez n’est pas la valeur nette de ce qui restera dans votre portefeuille. Soyez donc conscient que certaines pertes pourront effacer tous vos gains.

Par ailleurs, en tant que day trader débutant, vous pouvez être sujet à des fluctuations émotionnelles et psychologiques. Ces dernières peuvent vous faire prendre des décisions inconsidérées et vous faire perdre de l’argent. Les traders professionnels sont généralement en mesure de contrôler leurs émotions. Cela leur permet de protéger l’argent mis en jeu et de s’en tenir à leurs stratégies de trading. Mais en tant que day trader débutant, vous investissez votre propre capital, donc vous pouvez plus facilement vous laisser emporter par vos émotions. En réalité, le day trading demande une grande stabilité et une grande maitrise émotionnelle. Heureusement, vous pouvez apprendre à gérer cela, mais il faut du temps et surtout du lâcher-prise. Pas évident lorsqu’on joue avec son propre argent.

Décider quoi et quand acheter

Les day traders tentent de gagner de l’argent en exploitant les mouvements de prix infimes dans les actifs individuels (actions, devises, futures et options). Ils le font généralement en mobilisant de grandes quantités de capital pour avoir des gains significatifs. Pour décider sur quoi se concentrer, un day trader aguerri recherche trois choses :

• La liquidité : elle vous permet d’entrer et de sortir d’une action à un bon prix. Par exemple, des spreads serrés ou la différence entre le prix acheteur et vendeur d’une action, et un faible glissement ou la différence entre le prix attendu d’une transaction et le prix réel.

• La volatilité : elle est simplement une mesure de la fourchette de prix journalière attendue, c’est-à-dire la fourchette dans laquelle un day trader opère. Plus de volatilité signifie plus de profits ou de pertes.

• Le volume de négociation : il s’agit d’une mesure du nombre de fois qu’un titre est acheté et vendu au cours d’une période donnée, plus communément appelé volume de négociation quotidien moyen. Un volume élevé indique un grand intérêt pour un titre. Une augmentation du volume d’une action est souvent le signe avant-coureur d’une fluctuation des prix, à la hausse ou à la baisse.

Identifier les points d’entrée

Une fois que vous savez quel type de titres ou autres actifs vous recherchez, vous devez apprendre à identifier les points d’entrée, c’est-à-dire à quel moment précis, vous allez investir. Suivez les services d’actualités en temps réel. En effet, l’actualité peut faire bouger les actions. Il est donc important de s’abonner à des services qui vous informent lorsque des actualités susceptibles de faire bouger les marchés financiers sont publiées, cela vous permettra de définir certains de vos points d’entrée.

Décider quand vendre

Il existe plusieurs façons de quitter une position gagnante, y compris les trailing stops et les objectifs de profit. Les objectifs de profit sont la méthode de sortie la plus courante, prenant un bénéfice à un niveau pré-déterminé. Certaines stratégies d’objectifs de prix communs sont :

Le scalping : c’est l’une des stratégies les plus populaires. Cela implique de vendre presque immédiatement lorsqu’un trade devient rentable. L’objectif se traduit par         « vous avez gagné de l’argent sur ce trade ».

Le fading : il implique la vente d’actions après des mouvements rapides à la hausse. Ceci est basé sur l’hypothèse que soit elles sont surévaluées, soit les premiers acheteurs sont prêts à commencer à prendre des bénéfices, ou bien, les acheteurs existants sont effrayés pour x ou y raison. Bien que risquée, cette stratégie peut être extrêmement enrichissante.

Les pivots quotidiens : cette stratégie consiste à profiter de la volatilité quotidienne d’un titre. Cela se fait en tentant d’acheter au prix le plus bas du jour et de vendre au prix le plus haut du jour.

Le momentum : cette stratégie implique généralement de négocier en fonction de l’actualité ou de trouver des mouvements de tendance forts soutenus par un volume élevé. Le trader momentum achètera en fonction de l’actualité et suivra une tendance jusqu’à ce qu’elle montre des signes de renversement.

Tout comme votre point d’entrée, définissez exactement comment vous quitterez vos transactions avant de les saisir. Les critères de sortie doivent être suffisamment spécifiques pour être duplicables et testables.

Comment limiter les pertes en day trading ?

Pour limiter les pertes en day trading, vous devez définir des stop loss. Définissez exactement comment vous contrôlerez le risque sur vos trades. La stratégie consiste à définir deux stop loss :

Un stop-loss réel placé à un certain niveau de prix qui convient à votre tolérance au risque. En fait, c’est le maximum d’argent que vous vous autorisez à perdre pour chaque transaction.

Un stop-loss mental fixé au point où vos critères d’entrée sont plus que menacés. Cela signifie que si la transaction prend une tournure inattendue, vous quitterez immédiatement votre position.

Quelle que soit votre décision, les critères de sortie doivent être suffisamment spécifiques pour être testables et répétables. En outre, il est important de fixer une perte maximale par jour que vous pouvez vous permettre de supporter, à la fois financièrement et mentalement. De plus, respectez toujours votre plan de trading et vos périmètres.

Ainsi, une fois que vous avez défini la façon dont vous entrez dans les trades et où vous placez un stop loss, vous pouvez évaluer si la stratégie potentielle correspond à votre limite de risque. Si la stratégie vous expose à trop de risques, vous devez modifier la stratégie d’une certaine manière pour réduire le risque. Et si la stratégie se situe dans votre limite de risque, le test commence.

Les stratégies de base pour le day trading

Une fois que vous avez maitrisé certaines techniques, développé votre propre style de trading et déterminé quels sont vos objectifs finaux, vous pouvez utiliser une série de stratégies pour vous aider dans votre quête de profits. Voici quelques techniques populaires que vous pouvez utiliser.

• Suivre la tendance : toute personne qui suit la tendance achètera lorsque les prix augmenteront ou vendra à découvert lorsqu’elle baissera. Cela se fait en supposant que les prix qui ont augmenté ou baissé régulièrement continueront de le faire.

• Investir à contre-courant : cette stratégie suppose que la hausse des prix s’inversera et diminuera. On achète lorsque la tendance est à la baisse ou on vend à découvert pendant la hausse, dans l’espoir que la tendance changera.

• Utiliser le scalping : c’est un style où on exploite les petits écarts de prix. Cette technique implique normalement d’entrer et de sortir rapidement d’une position, en quelques minutes, voire quelques secondes.

• Trader en fonction de l’actualité : les investisseurs utilisant cette stratégie achèteront lorsque de bonnes nouvelles seront annoncées ou vendront à découvert en cas de mauvaises nouvelles. Cela peut entrainer une plus grande volatilité, ce qui peut entrainer des profits ou des pertes plus élevés.

Pour conclure cet article sur le day trading

Le day trading est difficile à maitriser. Cela demande du temps, des compétences et de la discipline. Beaucoup de ceux qui s’y essaient échouent mais les techniques et directives décrites ci-dessus peuvent vous aider à créer une stratégie rentable avec suffisamment de pratique et une évaluation cohérente des performances, vous pouvez considérablement améliorer vos chances de battre les cotes.
Retrouvez-nous sur Instagram ou Facebook et rejoignez la communauté de #TradersRentables

moyenne de 5 pour 1 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains.