Transcription

S’il y a bien un marché porteur aujourd’hui, c’est celui des crypto-monnaies. A l’image du Bitcoin qui ne cesse d’atteindre des sommets toujours plus hauts, ces monnaies alternatives ont connu une année florissante en 2020. Malgré la pandémie et les soubresauts économiques qui y sont directement liés, l’année 2021 promet justement des percées de certains outsiders du secteur. Mais l’univers crypto est une jungle épaisse et dense. Sur les quelque 8 000 crypto-monnaies existantes, lesquelles choisir ? Et pourquoi ? Nous allons justement répondre à cette question pour vous, en dressant une liste de cryptos à ne pas perdre de vue une seconde pour l’année à venir. Attention, nous ne parlons pas seulement de simples pièces ou jetons virtuels. Ils sont parfois des moyens de paiement ou d’échanges qui se fondent dans des projets plus larges et novateurs. Vous trouverez dans ce classement ceux qui présentent les perspectives de croissance les plus intéressantes.
Avant de débuter, nous tenons à vous préciser que ce TOP ALTI sera divisé en 2 vidéos. Commençons aujourd’hui par les cryptos qui se trouvent de la 10ème à la 6ème place du classement…

Le premier projet qui nous intéresse est très prometteur. Il pèse déjà plus de 300 millions de dollars en termes de capitalisation…

10 – OCEAN PROTOCOL : la plus open data

Ocean Protocol est une plateforme permettant à des organisations de tous les secteurs de partager leurs données, tout en gardant la propriété sur ces dernières grâce à la blockchain. Le projet part du constat suivant : aujourd’hui, partout dans le monde, de nombreux chercheurs mènent des études en se basant sur leur propre datas, sans forcément pouvoir capitaliser sur des données extérieures. C’est là tout l’intérêt de l’Ocean Protocol, qui permet aux instituts de mutualiser leurs données et de les diffuser largement. Les progrès scientifiques pourraient être exponentiels à l’avenir. C’est en tout cas l’objectif de cette startup basée à Singapour, qui a développé son système pendant 18 mois avant de lancer sa beta. Les entreprises, les gouvernements et autres institutions peuvent désormais partager leurs données. Tout cela grâce à un système de blockchain décentralisé et une intelligence artificielle très bien rodée. C’est évidemment une crypto à suivre cette année. Le prix du jeton OCEAN est dans une tendance haussière depuis plus d’un an. Il est d’ailleurs passé de 0,2635 euros à 0,8439 euros à l’heure où nous réalisons cette vidéo. Au total, 613 millions de ces tokens sont en circulation.

Passons maintenant de Singapour à la Corée du Sud pour découvrir une crypto encore plus ambitieuse…

9 – ICON : « hyperconnecter » les blockchains

Fondée en mai 2016 par Dayli Financial Group, ICONLOOP est une entreprise de la Tech basée à Séoul. Elle a d’abord développé « loopchain », son propre écosystème sur lequel elle base une large gamme de ses services. L’un de ses projets les plus prometteurs est de mettre en place un réseau de blockchains publiques. Il s’agit du projet ICON accompagné de son token, l’ICX. 800 millions de jetons sont en circulation. Le but d’ICON est de permettre à plusieurs blockchains d’interagir entre elles. La démarche est ambitieuse : connecter sur un seul réseau des acteurs venant de la finance, de la sécurité, des assurances, de la santé, de l’éducation, du commerce etc. Tout ça au sein du loopchain. Le token ICX, surnommé parfois « l’Ethereum coréen », joue donc le rôle de lien entre tous les composants de l’écosystème. Avec, vous pouvez payer les frais de transactions du réseau. Le projet, dont la capitalisation s’élève déjà à + d’un milliard d’euros, est déjà soutenu par l’Etat de Corée du Sud. Il pourrait rapidement s’étendre au Japon. Et la liste pourrait encore s’allonger. La startup affiche déjà un grand nombre de partenariats. Notamment avec Samsung. Le ICX est donc sur une bonne dynamique qui ne semble pas vouloir se stopper. Avec 0,3566 euros en février 2020, son cours a été quintuplé en un an seulement et dépasse 1,50 euro aujourd’hui.

Abordons maintenant un aspect étonnant de l’univers crypto, le prêt alternatif…

8 – NEXO : du prêt crypto

Nexo permet à ses utilisateurs d’obtenir des prêts en argent fiduciaire (euro, dollars, etc.). La garantie ? Un gage sur les crypto-actifs des utilisateurs. Le projet a été mis au point par Credissimo, un gros groupe fintech qui possède des millions de clients en Europe. Au quotidien, nous utilisons de la monnaie fiduciaire (de l’argent liquide). Très peu de commerces acceptent les paiements par crypto-monnaies. Il est donc nécessaire de convertir nos actifs numériques dans des devises traditionnelles pour payer. Mais parfois on ne veut pas les convertir. Nexo répond à ce problème. La startup a imaginé un concept où l’entreprise prête de l’argent à des particuliers en prenant comme garantie les crypto-actifs de ses clients. Si un client ne rembourse pas ses échéances à temps, Nexo peut prélever automatiquement les crypto-actifs présents dans le portefeuille du client. L’évolution du cours de Nexo donne le vertige. C’est l’une des plus fortes progressions de ce top. Il a été presque multiplié par 8 en un an, passant de 0,1747 en février 2020 à 1,37 euros aujourd’hui. Mais cette bonne lancée s’ancre plus encore dans le temps. La crypto-monnaie affiche en effet 3 milliards de dollars de transactions en 2 ans, et un million d’utilisateurs fin 2020. La capitalisation de la startup, au moins 900 millions de dollars, va aussi dans ce sens.

Le prochain élu de ce top remplit quant à lui le rôle classique que l’on attend d’une crypto…

7 – PAXOS STANDARD : un token qui s’adapte

Le Paxos Standard est un stablecoin, c’est-à-dire, comme son nom l’indique, une crypto-monnaie dont la valeur est stable car répliquant une monnaie fiduciaire. Il est émis par Paxos Trust Company depuis le 10 septembre 2018. Ce jeton est présent sur 18 plateformes d’échange de crypto-monnaies dont Binance, et existe en 675 millions d’exemplaires. Il peut être très utile et très apprécié des investisseurs car présentant en effet plusieurs avantages. Vous pouvez effectuer des transactions bon marché facilement. Vous pouvez également transférer et payer facilement partout dans le monde. Vous pouvez même négocier en dehors des heures limites des banques. Même si son cours a diminué sur un an, se stabilisant autour de 0,83 euros, Paxos Standard attire de nouveaux – gros – clients. Fin 2020, la Société Générale a en effet rejoint la blockchain pour les transactions sur titres.

La prochaine crypto à découvrir risque de faire parler d’elle en 2021, mais n’est pas à mettre entre des mains débutantes…

6 – AVALANCHE (AVAX) : la prometteuse

Développée par la société Ava Labs, Avalanche est une plateforme open source permettant la création d’applications décentralisées. Il est notamment possible d’y créer tous les types d’actifs numériques sous forme de tokens. Avalanche se décrit comme une technologie « révolutionnaire », car elle emploie un nouveau protocole de consensus, moins énergivore et plus scalable que les autres. Le tout est articulé autour d’un système de réputation. Ce mécanisme de consensus est également le plus sécurisé de tous : il peut tolérer 80 % d’acteurs malicieux, contre 51 % pour Bitcoin. Sûre de ses atouts, Avalanche possède une capitalisation de 4,5 milliards de dollars. L’évolution du cours de l’AVAX illustre bien l’intérêt que suscitent le fort développement de cette crypto et ce système technologique. Passant de 4 euros seulement en septembre 2020 à 40,21 aujourd’hui, il a été multiplié par 10.

 

Merci à vous, les Traders Rentables, d’avoir suivi cette vidéo ! Nous vous donnons rendez-vous mercredi prochain à 17h pour découvrir quelles crypto-monnaies viennent compléter les 5 premières places de notre classement.

moyenne de 4.3 pour 8 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains..