Les erreurs pour les traders débutants sont nombreuses, voici une liste non exhaustive des erreurs de trading les plus fréquentes.

1. Ne pas avoir de stratégie de trading

Une stratégie de trading est une ligne de conduite pour savoir quand entrer en position, quand sortir, où placer votre stop et quels sont vos objectifs. Votre trading sera donc structuré et vous ne laisserez pas de place à l’improvisation ou à l’intuition. Votre plan de trading vous permettra de savoir à quels moments entrer en position, à quel endroit placer votre STOP LOSS en fonction de votre Money Management (je reviendrais plus précisément sur le sujet ci-dessous). Un seul trade sans l’utilisation du STOP LOSS peut être fatal pour votre capital. Imaginez une nouvelle économique juste après votre entrée en position, le marché quelquefois réagit de manière explosive. Vous n’aurez pas le temps de couper votre position manuellement que votre broker aura clôturé votre position. C’est ce qu’on appelle l’appel de marge. Il se matérialise sous la forme d’un « taux de perte » à ne pas dépasser et correspondant à un dépôt de garantie servant justement de compensation en cas de besoin. Sans plan de trading, vous laissez le champ libre à vos émotions et à votre irrationalité, c’est ce que la plupart des traders débutants font. Votre plan de trading est là pour vous guider et vous permettre de laisser vos émotions de côté pour trader comme un robot, la routine en trading doit être votre meilleur ami.

2. La psychologie du trader

La psychologie est le facteur principal à ne pas négliger, car c’est lui qui vous permettra de tenir sur le long terme. La plupart des traders sont perdants sur le long terme en trading, car ils oublient que 80% de leurs résultats sont dû à la psychologie. La formation MENTAL GAGNANT explique pourquoi il est impératif de savoir gérer ses émotions pour devenir un trader rentable à long terme. Si l’on ne prend pas en compte la psychologie, nous finirons par être débordés émotionnellement. Notre part d’excitation au sens freudien va céder sous l’assaut de nos pulsions internes et externes et nos émotions et notre pression finira par prendre le dessus en quelques minutes et nos heures, mois ou années de gains vont partir en fumée. La plupart des traders débutants veulent gagner de l’argent rapidement sur les marchés financiers ce qui les pousse à sauter des étapes très importantes, comme se former correctement. Dans les formations ALTI TRADING, il existe une formation dédiée à la psychologie: MENTAL GAGNANT. Il ne faut pas chercher à gagner de l’argent, il faut suivre son plan de trading à la lettre et avoir un objectif journalier en pips et non en euros, car psychologiquement ça sera beaucoup plus dur. Le vrai travail d’un trader est donc de travailler sur sa psychologie pour réussir à canaliser ses émotions ou du moins trouver des biais pour qu’elles restent sous contrôles. Il faut donc pour être un bon trader tout simplement se connaître, on n’en revient à la sagesse de base.

3. Dépendance aux analyses d’autres traders

Beaucoup de traders débutants s’obstinent à suivre à la lettre les analyses d’autres traders. Il est de votre droit de vous en inspirer pour compléter la vôtre, mais n’oubliez pas que cette analyse doit être en accord avec votre plan de trading. Inutile de copier à l’identique un trader, car chaque trader a une stratégie qui lui est propre, il vous faudra trouver la vôtre, sinon vous ne progresserez jamais. Si vous êtes dépendants des signaux d’autres traders, vous ne saurez donc jamais faire une analyse et vous n’aurez jamais vos propres signaux ce qui est dommage. De plus, il est impossible de reproduire les mêmes performances, car vous n’aurez pas connaissance du placement de son stop, de ses objectifs, de l’effet de levier utilisé, trop de paramètres sont à prendre en compte.

4. Faire de l’overtrading

Demander un trader passionné s’il a déjà fait de l’OVERTRADING, 99,9% il vous répondra que oui, car le trading peut vite se transformer en une drogue dure. Il est quelquefois très dur d’arrêter une session de trading surtout quand celle-ci est perdante. En général une phase d’overtrading est à l’embouchure d’une journée déjà perdante. Psychologiquement, vous avez une vision très négative de cette journée et c’est l’espoir qui prend le dessus, vous serez prêt à tout pour vous ‘’refaire’’, voici comment une journée d’overtrading débute.

Pour éviter l’overtrading, il est conseillé :

– De se fixer une plage horaire fixe, c’est-à-dire de trader pendant 2 ou 3h, après vous devez impérativement fermer votre plateforme.
– Se fixer une perte journalière maximale, si celle-ci est atteinte vous devez fermer vos écrans.
– Si vous faites 3 trades perdants ou gagnants de suite, vous entrez soit dans le « mode » espoir si c’est 3 pertes, ou vous pensez que vous êtes en vaine ce qui n’existe pas dans le trading et vous allez perdre ce que vous avez gagné ce qui peut entraîner une phase d’overtrading par la suite.
– Si vous vous dites « Je vais me refaire », il est urgent d’arrêter votre session rapidement.

5. Ne pas accepter d’avoir tort, ne pas couper ses pertes

Ne pas accepter d’avoir tort, c’est de repousser son STOP LOSS , de ne pas en mettre ou de l’enlever, c’est refuser de s’avouer que son scénario ne se réalisera pas. L’importance dans le trading n’est pas d’avoir tort ou raison, mais de finir en positif. En trading il est impossible d’avoir raison à 100%, car nous ne maîtrisons pas le marché. Accepter d’avoir tort c’est accepter ses pertes, vous ne devrez en aucun cas repousser votre stop dans le sens inverse à votre position. Nous vous donnons un exemple sur le Forex 50% des trades sont positifs alors que 90% des traders sont perdants ce phénomène est dû à une gestion de risque défectueuse et au refus d’accepter ses pertes. Car la règle d’or en trading est : laisser courir vos gains et couper rapidement vos pertes.

6. Concentrez-vous sur quelques actifs et comprenez le marché

Il est important de se spécialiser sur un ou deux actifs, car comme n’importe quel métier, on excelle en bourse que lorsque l’on connaît très bien son domaine d’activité. Beaucoup de traders débutants commencent sur les marchés avec 5, 10 actifs. Étant donné que les plateformes de trading offrent la possibilité de trader de nombreux actifs (des CFD sur action, des indices, des matières premières ou des paires de devises, etc.) Il n’est pas rare que des traders débutants passent des opérations sur plusieurs actifs en même temps. Malheureusement, ils ne se rendent pas compte qu’ils changent de monde à chaque fois qu’ils changent d’indice. Car chaque marché, chaque indice, chaque devise à ses particularités et des risques parfois très différents.

7. Le money management

Le Money Management est l’art de savoir gérer son capital en appliquant une gestion du risque serré à son capital. Cet élément est le plus important en trading après la psychologie du trader et malheureusement il est bien souvent négligé par les traders débutants qui se concentrent plus sur les gains et l’analyse technique. Vous devez voir votre capital de trading comme votre entreprise, que vous devez chouchouter tous les jours. Car plus vous aurez un capital important et plus vous pourrez générer des gains importants. Vous devez adapter votre Money Management à votre capital. Vous devez savoir combien vous risquez sur une position et ne pas dépasser un certain pourcentage qui pourrait être dévastateur pour votre porte-monnaie. Il est nécessaire de se fixer une perte journalière maximale, en euros ou en pips. Ce qui permet un contrôle total de vos pertes et vous n’aurez aucune surprise. Il peut être judicieux de se fixer une perte maximale deux fois supérieure à votre objectif journalier ce qui signifie qu’une journée perdante pourra être rattrapée en deux ou trois jours. L’idée de ce Money Management est d’accepter une perte précise qui ne mettra pas en jeu votre capital, vous pourrez rapidement retrouver votre capital avant perte.

8. Trader à contre tendance

Énormément de traders débutants tradent à contre tendance donc se battent contre le marché. Mais une tendance sur un actif a beaucoup plus de chance de perdurer que de se retourner. Car une tendance se prolonge X fois, mais se retourne qu’une seule fois, c’est prouvé statistiquement. Il est possible de trader les retournements, mais il est nécessaire d’avoir assez d’expérience pour réaliser cette stratégie. En tant que débutant il est fortement conseillé de ne trader qu’en tendance, car il est important de garder en tête que la plupart des investisseurs tradent dans le sens de la tendance et voit les mêmes choses au même moment.

9. Ne pas croire que le marché est contre vous

Il n’est pas rare de constater que lorsqu’un trader débutant perd, il accuse tout d’abord le marché : « Le marché est contre moi ce n’est pas possible » ou « Je n’ai vraiment pas de chance ». Mais toutes ses remarques sont dû à votre ‘EGO’ qui n’accepte pas le fait que vous avez pu vous tromper dans votre analyse ou mal gérer vos émotions, etc. Garder toujours à l’esprit que le marché a toujours raison. Si votre trade n’a pas fonctionné, c’est essentiellement votre faute. Si vous arrivez à passer le cap de cette frustration et arriver à vous remettre sans cesse en question, vous arriverez à progresser et à améliorer votre trading. Mais pour comprendre cet état d’esprit il n’y a pas de miracle il faut l’avoir vécu et l’analyser tous les jours.

10. Trader trop longtemps en virtuel

Il est légitime de commencer à trader sur un compte démo pour comprendre, analyser les graphiques, mettre en place un plan de trading et apprendre à le respecter. Mais l’erreur que trop de débutants font et d’y rester trop longtemps. Car si vous êtes rentable depuis 3 ans en démo ne signifie absolument rien en réel. Car il y a un monde entre trader en démo et en réel. Car 80% de vos résultats en trading sont dû à votre psychologie. En démo vous n’avez pas ce problème, car ce n’est pas votre argent, vous pouvez laisser courir vos gains et vos pertes, rien n’impacte réellement vos émotions. Ce qui est totalement différent en réel, car vous investissez votre propre argent. Si vous moyenner une position perdante et que le marché ne veut pas vous donner raison votre mental en sera grandement impacté vous ne vous sentirez pas bien, et vous aurez envie de vous refaire et ferez donc n’importe quoi. Et pour conséquence, perdre beaucoup plus que ce que vous auriez dû. Il est normal de se former sur un compte démo, mais l’idéal est d’y rester maximum 6 mois. Une fois en réel, il vous sera possible en fonction de certains courtiers de miser 0,10 le pip ce qui est un avantage pour débuter en réel pour ne pas laisser vos émotions prendre le dessus de façon trop brutale. Et ainsi comprendre véritablement quel impact vos émotions auront sur votre trading.

En conclusion pour passer de trader débutant à Trader rentable sur du long terme, il ne faut pas vous voiler la face, et croire que l’apprentissage théorique vous permettra de réussir instantanément. Il faut être conscient que devenir Trader est un travail de longue haleine et qu’il faut travailler dur pendant des années pour acquérir de l’expérience et arriver à se connaître, soit même. Car le travail de trader et un des métiers les plus durs au monde, car votre propre ennemie c’est « vous-même ». Il va falloir vous affronter, vous comprendre et vous discipliner pour exceller en tant que Trader rentable à terme. Il faut être conscient qu’il vous faut un capital important qui est en adéquation avec un objectif réalisable en pourcentage. Ne vous imaginez pas que vivre du Trading est possible en tradant 1h par semaine sans travailler tous les jours sur vos graphiques, vos analyses et votre plan de trading. Ne vous fixez pas des objectifs trop ambitieux, car avant de gagner il faut réussir à ne plus perdre.

moyenne de 5 pour 2 vote(s)

Démarrer et augmenter ses revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains.