Nous adorons le cinéma et surtout les films en rapport avec la finance, la Bourse. Cela faisait longtemps que nous avions envie de vous partager nos préférés. Découvrez notre sélection des 10 meilleurs films de tous les temps sur la bourse à voir absolument. À chaque fois, nous vous avons mis le lien vers la bande annonce. Bonne séance cinéma 🙂

10 – Trader (1999)

Comment un jeune homme ambitieux et naif a-t-il pu faire sombrer par sa seule entremise l’une des institutions les plus anciennes et les mieux protégées du Royaume-Uni : la banque de la reine d’Angleterre? « Trader » est la véritable histoire de Nick Leeson, qui défraya la chronique internationale et qui fit gagner des sommes faramineuses à la Baring’s Bank avant de s’enfoncer dans un abîme dont lui-même ne mesura pas l’ampleur.

Voir la bande annonce

9 – Les initiés (2000)

Gagner son premier million de dollars en quelques semaines, c’est tentant. C’est d’ailleurs ce qui attire tous ceux qui travaillent dans la « boiler room » (le centre d’appel) de JT Marlin, ce lieu incroyable ou se démènent d’ambitieux jeunes pour vendre par téléphone n’importe quel placement, même a ceux qui n’en ont pas toujours besoin, en prélevant au passage des commissions exorbitantes.

Voir la bande annonce

8 – Arbitrage (2012)

Robert Miller est l’un des magnats les plus puissants de la finance new-yorkaise. Fort d’une réussite exemplaire, entouré de sa femme, Ellen, et de ses enfants – dont sa brillante fille, Brooke –, il incarne à lui seul le rêve américain. Pourtant, au-delà des apparences flamboyantes, Miller est piégé. Il doit à tout prix vendre son empire à une grande banque avant que l’on ne découvre l’ampleur de ses fraudes.

7 – Krach (2009)

Trader dans une grande banque new-yorkaise, Erwan mise, joue et gagne. Mais il en veut plus, toujours plus. Lorsqu’il tombe sur un article consacré à la climatologie dans une revue scientifique, il a l’intuition d’une corrélation entre les variations climatiques et le flux boursiers. Persuadé d’avoir mis la main sur la formule magique qui fera de lui le maître des marchés financiers, il persuade Sybille, la scientifique auteur de l’article, de modéliser sa vision et de créer un « hedge fund ». D’abord réticente, celle-ci se laisse convaincre de le suivre.

Voir la bande annonce

6 – Inside Job (2010)

La dépression mondiale, dont le coût s’élève à plus de 20 000 milliards de dollars, a engendré pour des millions de personnes la perte de leur emploi et leur maison. Au travers d’enquêtes approfondies et d’entretiens avec des acteurs majeurs de la finance, des hommes politiques et des journalistes, le film retrace l’émergence d’une industrie scélérate et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire.

Voir la bande annonce

5 – Le sucre (1978)

sur la base de la bulle spéculative sur le prix du sucre de 1974. Jean Carmet y incarne un petit épargnant (Adrien Courtois) qui y perd tout l’héritage de sa femme. Gérard Depardieu est lui un courtier fantasque et sans scrupules, le vicomte Raoul-Renaud d’Homécourt de la Vibraye. Entre les deux hommes, si différents, va naître une amitié et une complicité.

Voir la bande annonce

4 – Ma part du gâteau (2011)

L’usine de France vient de fermer. Cette ouvrière vit avec ses trois filles à Dunkerque. Elle se retrouve au chômage et part pour Paris où elle se fait embaucher comme femme de ménage chez un trader à qui son ex-femme vient de confier le fils. Ils vont découvrir leurs univers et elle va tomber sous le charme de cet homme très différent mais séduisant, avec pourtant certains aspects odieux et dépassé par l’arrivée de son jeune enfant dont il ne sait pas s’occuper. Elle découvrira que Steve est responsable de la faillite de son ancienne entreprise.

Voir la bande annonce

3 – Margin Call (2011)

Le film évoque, sur une période de 36 heures, le déclenchement de la crise financière de 2008, à travers la découverte inopinée par les employés d’une banque d’affaires new-yorkaise de l’aspect toxique de ses actifs qui la mettent en danger de mort. Qu’ils aient ou non des états d’âme, les personnages font le nécessaire pour se débarrasser de ces actifs, tout en ayant pleine conscience de la réaction en chaîne qu’ils vont provoquer.

Voir la bande annonce

2 – Wall Street : l’argent ne dort jamais (2010)

Wall Street, New York : en plein krach boursier de 2008, un jeune trader, Jacob Moore, est prêt à tout pour venger son mentor, que d’obscures tractations financières ont poussé au suicide. Il demande de l’aide à Gordon Gekko, le meilleur – et le pire – des gourous de la finance, qui vient de sortir de 20 ans de prison pour délit d’initié. Jacob va apprendre à ses dépens que Gekko reste un maître de la manipulation, et que l’argent ne dort jamais.

1 – Le Loup de Wall Street (2013)

Inspiré d’une histoire réelle, il raconte l’ascension d’un courtier en bourse, Jordan Belfort interprété par Leonardo DiCaprio, vers la gloire, la fortune et les malversations au cœur des années 1980, le menant à la chute et à une forme de rédemption. Adaptation de l’autobiographie éponyme de Jordan Belfort, il s’agit du plus gros succès commercial de Martin Scorsese.

Voir la bande annonce

moyenne de 4.1 pour 23 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains..