Le Bitcoin n’est pas seulement un pionnier dans l’univers des crypto-monnaies. Il a aussi inauguré un réseau peer-to-peer décentralisé, appelé la Blockchain. Le Bitcoin est donc devenu de facto le standard pour les crypto-monnaies, inspirant un nombre croissant de fidèles. À l’heure actuelle, la part de marché du Bitcoin n’a jamais été aussi grande. Sa valeur a doublé depuis le début de l’année. Mais certaines sociétés d’évaluation affirment qu’il existe des crypto-monnaies beaucoup plus intéressantes. En effet, d’autres monnaies numériques ont enregistré des progressions encore plus importantes. Alors existe-il une crypto-monnaie meilleure que le Bitcoin ? 

État des lieux des crypto-monnaies

Avant d’examiner de plus près certaines des alternatives au Bitcoin, revenons en arrière et examinons brièvement ce que nous entendons par des termes tels que crypto-monnaie et altcoin. Une crypto-monnaie, au sens large, est une monnaie virtuelle ou numérique prenant la forme de jetons ou de « pièces ». Les monnaies modélisées d’après le Bitcoin sont collectivement appelées altcoins. Elles ont toutes essayé de se présenter comme des versions modifiées ou améliorées du Bitcoin.

La « crypto » dans les crypto-monnaies fait référence à une cryptographie complexe qui permet à un jeton numérique particulier d’être généré, stocké et traité de manière sécurisée. Et généralement, de manière anonyme. Parallèlement à cette importante caractéristique, il existe un engagement commun en faveur de la décentralisation. Les crypto-monnaies sont généralement développées sous forme de code par des équipes qui construisent des mécanismes d’émission (souvent, mais pas toujours, par le biais d’un processus appelé « extraction ») et d’autres contrôles.

Au-delà de cela, le domaine des crypto-monnaies est en expansion constante. Les altcoins telles que l’Ethereum sont davantage utilisées pour les solutions d’entreprise. Mais elles gagnent en popularité.

Examen des crytpto-monnaies post Bitcoin

Ci-dessous, nous allons examiner les devises numériques autres que le Bitcoin, qui ont pris de l’importance. Mais tout d’abord, une mise en garde : il est impossible pour une liste comme celle-ci d’être entièrement exhaustive. En effet il existe actuellement plus de 1 600 crypto-monnaies. 

Alors que le Bitcoin est largement considéré comme la meilleure des crypto-monnaies, les analystes adoptent de nombreuses approches pour évaluer les autres jetons. Et ainsi déterminer s’il existe une crypto-monnaie meilleure que le Bitcoin. Par exemple, il est courant que les analystes attribuent une grande importance au classement des pièces les unes par rapport aux autres en termes de capitalisation boursière. Nous en avons tenu compte dans notre examen, mais il existe d’autres raisons pour lesquelles un jeton numérique peut également être inclus dans cette liste.

Litecoin (LTC)

Lancé en 2011, le Litcoin faisait partie des crypto-monnaies initiales qui ont suivi le Bitcoin. Le Litcoin a été créé par Charlie Lee, diplômé du MIT et ancien ingénieur de Google. Ainsi, le Litecoin est basé sur un réseau de paiement global à source ouverte qui n’est contrôlé par aucune autorité centrale. Il utilise un «scrypt» comme preuve de travail. Ce dernier peut être décodé à l’aide de processeurs grand public. Bien que le Litecoin ressemble à un Bitcoin à bien des égards, il a un taux de génération de blocs plus rapide et offre donc une confirmation de transaction plus rapide. Outre les développeurs, un nombre croissant de marchands acceptent le Litecoin. En début d’année 2019, le Litecoin avait une capitalisation boursière de 2,63 milliards de dollars et une valeur par tête de 43,41 dollars.

Ethereum (ETH)

Lancé en 2015, Ethereum est une plateforme logicielle décentralisée permettant des contrats intelligents. Les applications distribuées sont créées et exécutées sans interruption, fraude, contrôle ou ingérence de tiers. De plus, les applications sur Ethereum sont exécutées grâce à son jeton cryptographique spécifique, l’Ether. À vrai dire, Ethereum est principalement recherché par les développeurs qui cherche à développer et exécuter des applications à l’intérieur même de son écosystème. Ou par les investisseurs cherchant à acheter d’autres devises numériques à l’aide d’Ether.

En début d’année 2019, Ethereum (ETH) avait une capitalisation boursière de 12,49 milliards de dollars et une valeur par tête de 118,71 dollars.

Ondulation (XRP)

Ripple est un réseau mondial de règlement en temps réel offrant des paiements internationaux instantanés et certains. Mais aussi à faible coût. Lancé en 2012, Ripple « permet aux banques de régler les paiements transfrontaliers en temps réel, avec une transparence de bout en bout et à des coûts moindres ». La structure de Ripple se différencie des autres crypo-monnaies car elle ne nécessite pas d’exploitation minière. Ainsi, elle réduit l’utilisation de la puissance de calcul et minimise la latence du réseau. Jusqu’à présent, ce modèle a été couronné de succès. Elle reste l’une des monnaies numériques préférées des institutions financières traditionnelles à la recherche de moyens pour révolutionner les paiements transfrontaliers.

En début d’année 2019, Ripple avait une capitalisation boursière de 12,69 milliards de dollars et une valeur par tête de 0,308 dollar.

NEO (NEO)

NEO a débuté en 2014. Initialement appelé AntShares, la pièce a ensuite été renommée par le créateur Da Hongfei. À ce jour, il s’agit de la plus grande crypto-monnaie émergente de Chine. Ainsi, elle est parfois appelée « Ethereum chinois » en raison de son utilisation similaire de contrats intelligents. En 2017, NEO a connu son année la plus fructueuse à ce jour. D’une valeur de 0,16 dollar par jeton en janvier 2017, le NEO a grimpé à environ 162 dollars par jeton un an plus tard. Cela constitue un rendement de plus de 111 000%. Ce qui est colossal !

Une des clés du succès de NEO réside dans sa prise en charge de la programmation dans de nombreux langages existants, notamment Go, Java, C ++ et autres. En outre, NEO a profité des avantages de ses relations positives avec le gouvernement chinois, qui est généralement connu pour ses positions difficiles sur les crypto-monnaies.

En début d’année 2019, NEO avait une capitalisation boursière de 492,48 millions de dollars et une valeur par jeton de 7,58 dollars.

Cardano (ADA)

Charles Hoskinson, l’un des cofondateurs d’Ethereum, a lancé Cardano en septembre 2017. Pour les adeptes de cette monnaie numérique, Cardano offre tous les avantages d’Ethereum, ainsi que de nombreux autres. En effet, Cardano offre une plateforme pour les contrats Dapps et intelligents, comme Ethereum auparavant. Au-delà de ça, il vise à résoudre certains des problèmes les plus urgents qui affectent les crypto-monnaies partout dans le monde. Notamment l’interopérabilité et l’évolutivité.

Cardano espère également s’attaquer aux problèmes liés aux paiements internationaux, généralement peu rapides et coûteux. En se concentrant sur ce domaine, il a ainsi pu réduire les délais de traitement des paiements internationaux de quelques jours à quelques secondes seulement.

Au début de l’année 2019, Cardano avait une capitalisation boursière de 1,16 milliard de dollars et une valeur par tête de 0,041 dollars.

EOS (EOS)

L’une des devises numériques les plus récentes à figurer sur notre liste est EOS. Lancé en juin 2018, EOS a été créé par le pionnier de la crypto-monnaie, Dan Larimer. Avant de travailler sur EOS, Larimer avait fondé le bureau de change de monnaies numérique Bitshares. Ainsi que la plateforme de médias sociaux Steemit, basée sur la blockchain. Comme d’autres crypto-monnaies de cette liste, EOS est conçu d’après Ethereum. Donc il offre donc une plate-orme sur laquelle les développeurs peuvent créer des applications décentralisées. EOS est remarquable pour de nombreuses autres raisons.

Il propose un mécanisme de délégation de la preuve de la participation. De de fait, EOS espère pouvoir offrir une évolutivité au-delà de celle de ses concurrents. En réalité, EOS comprend un système d’exploitation similaire à celui d’un ordinateur. Ce dernier fait office de réseau en chaîne pour la monnaie numérique, ainsi que pour les pièces EOS. EOS est également révolutionnaire en raison de son absence de mécanisme minier pour produire des pièces de monnaie. Au lieu de cela, les producteurs de blocs génèrent des blocs et sont récompensés en jetons EOS en fonction de leurs taux de production. EOS inclut un système complexe de règles pour régir ce processus. L’idée étant que le réseau sera finalement plus démocratique et décentralisé que ceux des autres crypto-monnaies.

Début 2019, EOS avait une capitalisation boursière de 2,49 milliards de dollars et une valeur nominale de 2,74 dollars.

Le résultat final de cet examen

Après avoir examiné les crypto-monnaies les plus populaires derrière le Bitcoin, voici notre avis sur le sujet. Le Bictoin continue de mener le monde des crypto-monnaies, en termes de capitalisation boursière, de base d’utilisateurs et de popularité. Néanmoins, les monnaies virtuelles telles que l’Ethereum et l’Ondulation, qui sont davantage utilisées pour les solutions d’entreprise, gagnent en popularité. En réalité, certains altcoins gagnent du terrain car elles possèdent des fonctionnalités supérieures ou avancées par rapport au Bitcoin. Alors bien que certaines de ces devises soient plus faciles à exploiter que le Bitcoin, elles ont des limites. Notamment un risque accru induit par une moindre liquidité, une acceptation et une rétention de valeur moins importantes.

Selon la tendance actuelle, les crypto-monnaies vont perdurer. Mais combien d’entre elles deviendront des leaders face à la concurrence croissante dans le secteur ? Seul le temps pourra nous le dire. Et lesquelles pourraient détrôner le Bitcoin ? Pour le moment, nous n’avons pas la réponse. Le Bictoin reste actuellement la meilleur crypto-monnaie sur le marché. Nous ne pouvons donc pas dire avec certitude si une crypto-monnaie sera un jour meilleure que le Bictoin. En revanche, nous pouvons dire que certaines d’entre elles se démarquent des autres par leurs applications et l’utilisation que les investisseurs peuvent en faire.

Pour conclure, existe t’il une crypto monnaie meilleure que le Bitcoin ?

Nous pouvons dire qu’il est tout à fait possible qu’une crypto-monnaie d’un nouveau genre soit créée demain. Et que cette dernière puisse prendre le dessus sur toutes les autres. Mais vu la popularité et surtout la valeur du Bitcoin, il nous semble difficile pour le moment qu’une autre crypto-monnaie soit taxée de meilleure et qu’elle détrône la crypto-monnaie historique.

moyenne de 4.5 pour 6 vote(s)

Démarrez et augmentez vos revenus grâce au trading

Obtenez une stratégie de trading gagnante, rejoignez une communauté de Traders Rentables et encaissez vos premiers gains.